La-Force-dans-la-trilogie-des-arcanes.1

La Force dans la trilogie des arcanes. Nous étudions le livre muet du Tarot. Cet ouvrage se divulgue dans le silence du Sacré. Sa Sagesse permet à l’aspirant de se transformer en cocréateur de son devenir. À chaque lecture, les Maitres tarotiques transmettent leurs révélations. C’est ainsi que la Conscience s’émerveille de la transparence. De même que du rassemblement des diverses lames dans Une seule Force qu’Est l’Amour Céleste.

(2ème partie) 

Précédemment, nous avons perçu par l’Esprit des Sages, les facettes du Bateleur. Son rôle « Être conscient de sa véritable Nature Divine qu’il Est, que nous sommes ». Ses propos nous confirment notre identité. « Je Suis Celui qui vient sincarner à chaque fois quil y a enfantement. J’émane de lUnité, toi aussi ». 

Il y a un demi-siècle, je choisis de devenir le Maitre d’Œuvre de mon existence. Pour ce faire, j’établis une collaboration étroite avec les éveilleurs de Sagesse. Ces Grands initiés m’inculquent les principes d’une personnalité vraie. 

À la suite de cette option, je connus les surprises que me fit le Bateleur. « Tantôt farceur, jinvente l’équilibre dans ce qui te paraît discordant ». D’évidence, dans ma jeunesse, je ne peux nier « il test parfois difficile daccepter mes propos ». Le bon sens d’observations pertinentes ainsi que l’écoute de conseils de bon aloi permettent au discernement de grandir au fil des années. La tempérance calme la supériorité des attitudes et laisse la place à la sérénité de la véridicité.

Antérieurement, je vous ai proposé d’étudier une date de naissance.

La référence du jour est le 11. Ce nombre correspond à la lame tarotique XI la FORCE. 

Dans l’article précédent, nous avons rassemblé les figures qui la composent. le Bateleur I et la Roue de Fortune X. Les Maitres de ces arcanes nous ont enseigné leurs valeurs. 

Conservons en mémoire l’influence réciproque des représentations. Leurs magies s’exercent mutuellement et provoquent le rayonnement. Mentionnons que nous sommes créateurs de nos quotidiens. S’ils se déroulent dans la compréhension de la loi des causes et des effets. Dans ce cas, nous nous extrayons des successions répétitives d’épreuves dans lesquelles la Roue de Fortune nous maintient.

À défaut, tant que nous ignorons nos attributs cachés, nous poursuivons l’enfilade des vies incarnées. La Roue des destinées nous propose d’arrêter le mouvement des apparences. Afin de faire les premiers pas dans la Réalité Céleste. Nous pouvons donc dire. Que l’arcane X est le cycle des rétributions des polarités de l’évolution ou de l’involution de nos expérimentations.

Consolidons la première marche de lescalier cristallin

Il nous mène dans les hautes sphères de célébration. La Force XI énonce :

« Si vous désirez tourner la roue de vos incarnations en votre faveur. Vous allez devoir apprendre à rectifier dans l’équilibre et lharmonie vos conduites. Principalement, celles qui vous mettent dans des attitudes disgracieuses ». 

L’Énergie Pure de larcane XI agit sur l’instinct de l’animal en faisant corps avec lui. Avoir la rectitude en soi, c’est maitrisé les tendances natives ou héréditaires. Il est indispensable de connaître les carences de son individualité. Afin d’être dans la capacité de la transformer en Être authentique.

Analysons les différentes forces utilisées dans nos journaliers

La-Force-d’autorité-d’influence
La Force d’autorité, d’influence

La Force herculéenne sous laspect de la puissance physique, musculaire. Toute jeune personne est fière de démontrer son habileté dans des pirouettes, des tournois, des concours. Ou bien dans des épreuves dont elle devra ressortir vainqueur. Nombre de jeux s’inventent en ayant pour objectif la tombée à terre de l’adversaire.

Dans les compétitions, les perdants ignorés assistent à la remise de médailles des gagnants. De la sorte, la collectivité couvre de louanges les victorieux. Les citoyens les inscrivent dans les livres historiques. Les acclame sur les podiums en délaissant les faibles considérés comme inaptes. En conséquence, les rivalités se répandent sur la Terre. À travers des comportements dès l’instant où le quidam se laisse emporter par l’orgueil ou la vanité. 

C’est ainsi que les insatisfactions provoquent des affrontements de discussions et débouchent dans des luttes d’adversités. Sous ces prétextes, les mécontentements se produisent en conflits, en malveillances et en guerres. Cette hostilité se retrouve dans les hiérarchies sociétales puisque les triomphateurs imposent leurs désirs aux battus

La Force habile sexprime dans laptitude à effectuer un travail intellectuel.

Nombre de peuples fonctionnent sur la reconnaissance du plus fort. Les faibles étant relégués dans des zones d’oubli où la misère règne. Les organisations de personnalités se sont établies en fonction de leur notabilité. Les membres occupent des positions sociales importantes dites supérieures. Le subalterne doit s’acquitter d’obligations en les honorant, voire les favoriser. Par conséquent, l’Homme s’asservit lui-même en adoptant une attitude de suivant.

La Force dautorité, dinfluence s’exerce par ou sur un groupe d’habitants. La domination de la personne par l’individu est toujours présente. Vu qu’il sert son semblable bien qu’il n’est pas à le faire. L’erreur est là. Le Terrien est à son propre service. C’est-à-dire dédié au sacre de Sa Divinité intérieure. 

La Force de caractère permet de sadapter aux épreuves. Son interaction est nécessaire pour sortir de la captivité des cycles d’incarnations répétitifs. Afin de ne plus la transmettre à la famille future. Notre nature inférieure dite animale est semblable au lion qui rugit à la moindre occasion pour faire fuir les importuns. Le mental s’y applique. Du seul fait qu’il tient à conserver les prérogatives de sa fonction « de décideur pour vous ». 

Vous êtes son exécutant.

Le cérébral est le maitre du jeu et non du Je. Afin de reprendre les rênes de notre personnalité, il convient de mettre fin à l’automatisme, au conditionnement. Vous êtes libre de penser à votre guise, en toute objectivité avec discernement, sans vous laisser influencer par quiconque. Ce qui revient à dire : « J’exerce ma volonté exclusivement sur moi-même ».

La Force émotionnelle de satisfaction.

Laffectivité offre une multitude d’épreuves et de remises en question. Une émotion si ardue quelle soit est toujours porteuse de bienfaits. L’émoi est un état d’être amplifié vécu dans le quotidien. Lexaltation a son degré dintensité et la nuance d’émotivité est en fonction de leur coloration. Il vous appartient de savoir les doser. Davoir la virtuosité de vous-même pour traduire ce que vous souhaitez Être. Formulent les Maitres Akashiques dans mon livre, Le Sillon de Lumière.

La Force de la colère se révèle dans le genre affectif complexe de l’émotion. L’irritation s’exprime de façon maitrisée, explosive ou meurtrière. La détonante éparpille les pièces du puzzle qu’est la composition humaine. Ce qui nécessitera un temps de rassemblement nécessaire à sa reconstitution. L’exterminatrice bascule l’individu dans un état intense de souffrances. Il souhaite effacer cette partie de lui-même ou le reflet qu’il voit chez l’autre. Cela le mène à des actes d’homicides.

Ce nest pas en supprimant le semblable que vous ferez disparaitre ce qui est insupportable en vous. Du seul fait que l’émotion parcourt avec vous le chemin d’évolution. Énonce la Sagesse.   

La-Force-de-libération-
La Force de libération

La Force de libération se cantonne-t-elle dans le monde de la manifestation ? Lequel n’a pour tentation que l’accumulation d’attitudes narcissiques ! Ou bien mène-t-elle à la Force de Réalisation d’Être ?

Le Maitre XI définit la libération

La Libération, cest la délivrance, l’émancipation, laffranchissement dautorités, dinfluences, de préjugés, de préconceptions. La levée d’entraves cause la finalité de la servitude et engendre l’éveil spirituel. De même que la révélation au Soi, quEst l’Être de Lumière intérieur. 

Pour se faire, lattention à sa personne exige courage, écoute, observation de son individualité et de lensemble des peuples. Cette combinaison génère la tolérance, lacceptation de la diversification des genres. Il en résulte un lâcher-prise à vouloir imposer, contrôler, manipuler. Ainsi quune remise en question de ce quextériorise lacteur au public.

Posons la question. Cesser de tenir quoi ou qui ? Écoutez votre réponse.

Cependant, lorsque lemprise est très forte. Il nest pas possible de procéder à un affranchissement qui désigne la déprise. 

Quest-ce être libre ? Ne plus être assujetti à rien ni à personne. « Être libéré est un état dEsprit ».

Dans vos calendriers terrestres, vous commémorez nombre de libérations.

Plus particulièrement la délivrance de loppression. Quelles que soient les formes dexpression de tyrannie quelle exerça sur les populations. Vous fêtez la fin dune vassalité physique envers son suzerain. 

La mémoration est une célébration uniquement matérielle, une diversion dans linstant T. Le lendemain, chacun retourne à son quotidien et continue à maintenir ce qui était hier. Aucune prise de conscience ne sobserve ni ne sapplique par un changement global des célébrants. 

De conséquence, vous n’êtes pas libre ! Vos revendications se poursuivent encore et autant.

En conclusion  

À la lecture de ce qui précède. Déclarons qu’afin de s’extirper de ces cycles répétitifs. Il conviendra de nourrir une détermination morale approuvée par la rectitude qui sied au Juste. Les Maitres de la Sagesse enseignent ces principes de règles de Vertu.

la-libération-
La libération

Au regard de lactualité

Antérieurement, avons-nous su maitriser les diverses facettes de la Force ? Celle qui exige de l’adresse, de la douceur dans le doigté. Afin de perpétuer l’équilibre dans la turbulence. Nos expériences ont-elles occasionné l’amplitude gracieuse du mouvement harmonieux ? Étant donné que l’impétuosité ou l’agitation n’autorise pas le maintien de la stabilité. 

Au regard de l’actuel, le détachement aux discordances et la domestication des contraintes ne se pratiquent pas. Pourtant le renoncement permet la libération de sentiments ou d’émotions de pressions. Laissant ainsi la place à l’épanouissement Céleste. 

La capacité d’oser se présente à chaque moment du quotidien. L’entreprise approuvée ou ignorée offre ses conséquences à l’ensemble. Tant et si bien que l’enchevêtrement des influences produit ses effets sur l’entourage. Du seul fait que le treillis énergétique constitue la globalité et intervient sur l’universalité. L’individualité agit sur la multiplicité et réciproquement. 

Je vous souhaite une lecture clairvoyante.

Dans la 3e et dernière partie de la trilogie des arcanes, j’aborderai la Force de l’Être. 

Channel de l’Unité des Maitres Akashiques. Marie Pierre AUBERT Thérapeute Holistique

Vous pouvez partager cet article, à condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la sourcehttps://akashaphilosophiempa.eu/

N’oubliez pas d’exercer votre discernement en rapport à ces textes. Vous avez Un Libre Arbitre, utilisez-le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre Cœur.

Blog: https://souffledelesprist.com/

© 2020 – Akasha MPA-Tous droits réservés

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article a 2 commentaires

  1. loïc

    Ça fait du bien de trouver des paroles de sagesse sans compromis même si la forme linguistique un peu trop recherchée pour moi ne me permet pas une compréhension directe mais ça fait aussi partie de l’exigence que l’on doit avoir avec les mots j’imagine. Je partage cette recherche de rectitude et de justesse que je ressens de plus en plus nécessaire et je comprends mieux le détachement que ça amène à vivre.

    1. Très cher Loic,

      Je vous remercie de vos propos élogieux à l’égard de la Sagesse.
      Je suis en joie de vous savoir dans cette rectitude de justesse qui sied tant aux Grands Initiés.
      Vous avez parfaitement compris que l’omniscience ne consiste pas à brimer quiconque.
      Au contraire. Comme vous le dites, elle mène doucement au détachement de ce qui vous a entravé jusqu’à présent.
      C’est un cadeau précieux qui nous est offert, celle de la Liberté d’Être sa Divine Présence.
      À ne pas confondre avec la liberté humaine. Appréhende-t-elle les Nobles Valeurs Célestes lorsqu’elles demandent une absence de contrainte ?
      Lorsque la Sagesse vous visite, elle vous laisse votre autonomie dans vos compréhensions.
      Au fil du temps, elles deviennent votre clairvoyance. En effet, vous voyez clair et ainsi vous pouvez en connaissance, prendre vos décisions.
      La Sagesse ne vous dit jamais ce que vous devez penser ou faire.
      Lorsque vous écrivez « l’exigence que l’on doit avoir avec les mots, j’imagine ».
      Vous imaginez bien. Puisque votre langage, donc vos écrits vous définissent.
      En écoutant ou en lisant les documents d’un auteur, il parle de lui et de son intériorité.
      Est-il au courant ?
      L’expression journalière de chacun reflète ce qu’Est la personne.

      Je vous souhaite plein de belles choses, les Maitres vous accompagnent, sachez-le.
      Avec toute ma tendresse. Coeurdialement, Marie Pierre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.